coupe du monde

Aller en bas

coupe du monde

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:00

groupe A

La vingt et unième Coupe du monde débute aujourd'hui à Moscou. Le Brésil en est le grand favori, avec l’Espagne et l’Allemagne, alors que la France doit viser le dernier carré.

journée 1
- Le niveau actuel de la Sbornaya, jamais sortie d’un premier tour de Coupe du monde depuis la fin de l’URSS, inquiète.
Alors que la conférence de presse touchait à sa fin, Artem Dziouba a pris un drapeau russe, l’a mis autour de son cou et s’est adressé à la nation via une caméra : « Nous devons être unis, nous savons la responsabilité qui nous incombe, nous avons besoin de votre soutien. Vous pourrez nous critiquer après la compétition. Nous sommes prêts à tout assu- mer. Mais pour l’instant, il faut tous se mobiliser autour de l’équipe, comme une famille. » L’heure est grave. En ce jour de match d’ouverture, face à l’Arabie saoudite, le pays a le moral en berne en raison du niveau de l’équipe nationale. La Sbornaya n’a pas gagné un match en 2018.

- Pour préparer son retour en Coupe du monde, la sélection saoudienne a pris une orientation espagnole.
Un ancien international comme sélectionneur, trois joueurs prêtés en Liga et une préparation de cinq semaines à Marbella : l’Arabie saoudite s’est hispanisée pour préparer son retour en Coupe du monde, douze ans après sa dernière participation (élimination au premier tour en 2006)

russie - arabie saoudite: 5 - 0
Buts Russie: Gazinski (12), Cheryshev (43), A. Dzyuba (71), Cheryshev (90+1), Golovin (90 +5)
Carton jaune Arabie: Al Jassim (90 +4)
Le onze russe : Akinfeev - Fernandez, Kutepov, Ignashevich, Zhirkov - Samedov  (D. Kuzyaev 64), Gazinski, Zobnin, Dzagoev (Cheryshev 24), Golovin - Smolov (A. Dzyuba 70)
Le onze saoudien : Al Mayouf - Al Shahrani, Os.Hawsawi, Om.Hawsawi, Al Burayk - Otayf, (Fahad Al Muwallad 64) , Al Faraj - Al-Shehri, (Hattan Babhir 74), Al Jassim, Al Dawsari - Al Sahlawi (Mohanad Aseri 85)

La Russie a fracassé l’Arabie saoudite dans un match d’un niveau très faible, mais qui lui permettra peut-être de sortir de son groupe.


- La présence de Mohamed Salah contre l’Uruguay semblait utopique, mais le sélectionneur de l’Égypte, Hector Cuper, a annoncé, hier, être « presque sûr à 100 % qu’il pourra jouer ».
- Souvent éclipsé en Coupe du monde, le Parisien Edinson Cavani a l'ambition de marquer les esprits pour sa troisième participation.

egypte - Uruguay: 0 - 1
But Uruguay: Gimenez (89)
Carton jaune pour Egypte: Hegazi (90 +5)
Le onze égyptien : El Shenawy - Fathy, Hegazi, Gabr, Abdelshafy - Hamed (Sam Morsy 50), Elneny - Warda (Ramadan Sobhi 82),  El-Said, Trezeguet - Mohsen (Kahraba 63)
Le onze uruguayen : Muslera - Varela, Gimenez, Godin, Caceres - Bentancur, Vecino (L. Torreira 87), Nandez (C. Sánchez 58),  De Arrascaeta (C. Rodríguez 59), Cavani, Suarez.

Godin impérial, Gimenez buteur : l’Uruguay s’en est remis à sa charnière madrilène pour faire plier l’Égypte privée de Salah.

journée 2

- Les Russes, forts de leur victoire au premier match, doivent aller chercher leur qualification face à l’Égypte.
- Après son faux retour contre l’Uruguay, l’Égyptien Mohamed Salah devrait enfin entamer sa Coupe du monde ce soir. À moins d’un nouveau bluff.
Début de la 2e journée de la phase de poules dans le groupe A de la Coupe du monde. Ce mardi (20h, beIN Sports 1), la Russie, large vainqueur de l'Arabie Saoudite (5-0), affronte l'Egypte, battue par l'Uruguay (0-1). Il s'agit déjà d'un match décisif pour la sélection de Salah, resté sur le banc vendredi dernier et titulaire aujourd'hui.
Russie - Egypte: 3 - 1
but pour la Russie : Fathi (47 csc) , Cherishev (58) , Dzyuba (61) - but pour l'Egypte : Salah (73 sp)
carton jaune pour l'Egypte: Trezeguet (56)
Russie : Akinfeev (c) - Fernandes, Kutepov, Ignashevich - Zhirkov (Kudryashov 85) - Samedov, Zobnin, Gazinski, Cherishev - Golovin, Dzyuba (Smolov 78)
Egypte : Al-Shenawy - Fathi (c), Gabr, Hegazy, Abdel-Shafi - Hamed, Elneny (Warda 63) - Salah, Said, Trezeguet (Sohby 67) - Mohsen (Kahraba 81)

Grâce à une victoire face à l'Egypte (3-1) ce mardi, la Russie a quasiment validé son billet pour les 8es de finale de la Coupe du monde 2018. Malgré le retour de Mohamed Salah, les Pharaons sont presque éliminés...

Vainqueur de l'Egypte (1-0), vendredi, l'Uruguay a l'occasion de valider sa qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde en cas de victoire sur l'Arabie Saoudite, ce mercredi (17h, beIN SPORTS 1), dans le cadre de la 2e journée du groupe A. Pour cela, le duo Cavani-Suarez sera bien évidemment présent du côté de la Celeste avec aussi Sanchez et Rodriguez titulaires sur les côtés, ce qui constitue le seul changement par rapport au premier match. Pointés du doigt après la claque infligée par la Russie (0-5), Omar Hawsawi, Abdullah al-Mayouf et Mohammed al-Sahlawi sortent comme prévu du onze saoudien. Voici la composition des deux équipes.

Uruguay - Arabie Saoudite : 1 - 0
but pour l'Uruguay: Suarez (22)
Uruguay : Muslera - Varela, Godin (c), Giménez, Caceres - C. Sanchez (Nandez 82), Bentancur, Vecino (Torreira  75), C. Rodriguez (Laxalt  59) - Suarez, Cavani.
Arabie Saoudite : Al Owais - Al Burayk (Kanu 78), Albulayhi, O. Hawsawi (c), Al Shahrani - A. Otayf, T. Al Jassim (Al Moghawi 44), Al Faraj - Bahebri, Al-Muwallad (Al Sahlawi 78), Al Dawsari.

L’Uruguay a assuré son ticket pour les huitièmes de finale après un nouveau succès 1-0.

Classement:
1 Russie 6
2 Uruguay 6
3 Egypte 0
4 Arabie Saoudite 0


Dernière édition par Admin le Jeu 21 Juin - 6:25, édité 35 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

groupe B

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:02

journée 1

- Ça parle arabe, berbère, anglais, français, espagnol, allemand… Bienvenue dans l’équipe nationale du Maroc !
- Avec quatre succès en six matches de préparation, la sélection dirigée par Carlos Queiroz veut créer la surprise.
maroc - Iran: 0 - 1
But pour l’Iran: A. Bouhaddouz (90 csc)
Carton jaune Maroc: El Ahmadi (33) - Iran: Shojaei (9) , A. Jahanbakhsh (47) , K. Ansarifard (90')
Le Onze du Maroc : Munir - M.Amrabat (S. Amrabat 76) Benatia, Saiss, Hakimi - El Ahmadi, Boussoufa - Harit (M. da Costa 82), Belhanda, Ziyech - El Kaabi (A. Bouhaddouz 77)
Le onze de l’Iran : Beiranvand - Hajisafi, Cheshmi, Pouraliganji, Rezaeian - Shojaei (M. Taremi 68), Ebrahimi (M. Hosseini 80) - Amiri, Ansarifard, Jahanbaksh (S. Ghoddos 88) - Azmoun.

L’Iran est parvenu à s’imposer en toute fin de match, grâce à une stratégie froidement élaborée par son sélectionneur où se mêlaient l’antijeu et le goût du contre.

- Malgré le fracassant licenciement de son sélectionneur la veille, la Roja s’est évertuée hier à montrer un visage apaisé et à tourner son regard vers le Portugal.
- Quatre joueurs de la Seleçao viennent de résilier unilatéralement leur contrat avec le Sporting. Sans conséquence sur l’équipe nationale ? À voir.
portugal -  Espagne: 3 - 3
Buts pour le Portugal : Cristiano Ronaldo (4 sur pen.) , Cristiano Ronaldo (44') , Cristiano Ronaldo (88') - pour l’Espagne : Diego Costa (24') , Diego Costa (55') , Nacho (58')
Carton jaune pour le Portugal : Bruno Fernandes  (28') - pour l’Espagne : Sergio Busquets (17')
Le onze portugais : Rui Patricio - Cedric, Pepe, Fonte, Guerreiro - Moutinho, Carvalho - B. Silva (Ricardo Quaresma 69), B. Fernandes (João Mário 68), Ronaldo - Guedes (André Silva 80)
Le onze espagnol : De Gea - Nacho, Piqué, Ramos, Jordi Alba - Busquets, Koke - David Silva (Lucas Vázquez 86), Isco, Iniesta (Thiago Alcântara 70) - Diego Costa (Iago Aspas 77)

Auteur d’un incroyable triplé, l’attaquant a offert un nul miraculeux à une Seleçao pourtant surclassée par l’Espagne.

journée 2

Le Portugal affronte le Maroc ce mercredi (14h, beIN SPORTS 1) en ouverture de la 2e journée du groupe B de la Coupe du monde. Pour cette partie, Fernando Santos n'opère qu'un changement par rapport au match nul obtenu contre l'Espagne (3-3) puisque Joao Mario débute à la place de Bruno Fernandes sur l'aile gauche de l'attaque. De son côté, Hervé Renard procède à trois changements après la défaite contre l'Iran (0-1) avec les titularisations de Da Costa, Dirar et Boutaïb. Voici la composition des deux équipes.
Portugal - Maroc : 1 - 0
but pour le Portugal: Ronaldo (4)
carton jaune pour le Portugal : Silva Ad (90+2) - pour le Maroc Benatia 40

Portugal : Rui Patricio - Cedric, Pepe, Fonte, Guerreiro - Bernardo Silva (Martins 59), William Carvalho, Joao Moutinho (Silva Ad 89), Joao Mario (Fernandes 70) - Gonçalo Guedes, Cristiano Ronaldo (c).

Maroc : Munir - Dirar, Benatia (c), Da Costa, Hakimi - Belhanda (Carcela-Gonzalez 86), El Ahmadi (Fajr  86), Ziyech - N. Amrabat, Boutaïb (El Kaabi 70), Boussoufa.
 
Le but inscrit par Cristiano Ronaldo fait de lui le deuxième meilleur buteur de l’histoire des sélections, derrière Ali Daei.

Après la victoire du Portugal contre le Maroc (1-0) plus tôt dans la journée, l'Espagne affronte l'Iran ce mercredi (20h, beIN Sports 1) avec l'objectif de revenir à hauteur des Portugais, leaders du groupe B de la Coupe du monde. Le sélectionneur espagnol Fernando Hierro effectue quelques changements avec les titularisations de Carvajal, trop juste physiquement contre le Portugal (3-3), et Vazquez. Conséquences, Nacho et Koke sortent du onze.

Iran - Espagne: 0 - 1
but pour l'Espagne: Diego Costa (54)
carton jaune pour l'Iran: Amiri (79) , Ebrahimi (90+2)
Iran : Beiranvand - Rezaeian, Hosseini, Pouraliganji, Haji Safi (c) (Mohammadi 69) - Ezatolahi, Ebrahimi, Amiri - Ansarifard (Jahanbakhsh 74), Azmoun, Taremi.
Espagne : De Gea - Carvajal, Piqué, Ramos (c), Jordi Alba - Busquets, Iniesta (Koke 71) - David Silva, Isco, Vazquez (Asensio 79) - Diego Costa.

C’est sans briller et grâce à un but heureux de Diego Costa que les joueurs de Fernando Hierro se sont défaits d’Iraniens aussi regroupés que décourageants.


1 Portugal 4
2 Espagne 4
3 Iran 3
4 Maroc 0


Dernière édition par Admin le Jeu 21 Juin - 19:29, édité 21 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

coupe du monde

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:04

journée 1

- Favorite comme toujours, jeune comme jamais, l’équipe de France doit s’ouvrir le chemin de la qualification dans ce groupe C, dès aujourd’hui contre l’Australie, avant même de songer à se hisser dans le dernier carré, son objectif affiché.
- Toujours perçu comme un sport de second rang, le foot est pourtant devenu la discipline la plus pratiquée en Australie. Sans que la Fédération ne parvienne à en tirer profit. Tout comme ses clubs, à l’image de South Melbourne, passé de la Ligue des champions à la D 2.
france - australie: 2 - 1
Buts pour la France : A. Griezmann (58', pen.), P. Pogba (80')- pour l'Australie : M. Jedinak (62', pen.)
Carton jaune pour la France : C. Tolisso (76') - pour l'Australie : Leckie (13'), J. Risdon (57'), A. Behich (87')
Le onze des Bleus : Lloris - Pavard, Varane, Umtiti, L. Hernandez - Kanté, Tolisso (B. Matuidi 78), Pogba - Mbappé, Griezmann (O. Giroud 70), Dembélé (N. Fekir 70)
Le onze australien : Ryan - Milligan, Behich, Risdon, Sainsbury - Mooy, Jedinak, Rogic (J. Irvine 72), Leckie, Kruse (D. Arzani 84), Nabbout (T. Jurić 64)

Approche déficiente, manque de vitesse dans les transmissions, pressing désorganisé : les Bleus ont beaucoup de chantiers ouverts.

- La présence du capitaine du Pérou, initialement suspendu pour dopage, doit pour beaucoup à la mobilisation de tout un pays, jusqu’au président de la République.
perou - danemark : 0 - 1
But pour le Danemark : Poulsen (59)
Carton jaune pour le Pérou : R. Tapia (38') - pour le Danemark : T. Delaney (86') , Y. Poulsen (90')
Composition du Pérou : Gallese - Advincula, Rodriguez (c), Ramos, Trauco - Tapia ( P. Aquino 87) Yotun - Carillo, Cueva, Flores (Guerrero 62) - Farfan (R. Ruidíaz 85)
Composition du Danemark : Schmeichel - Dalsgaard, Kjaer (c), Christensen ( M. Jørgensen 82) , Larsen - Kvist ( L. Schöne 36), Delaney - Poulsen, Eriksen, Sisto ( M. Braithwaite 67), N.Jörgensen.

Sans génie, mais avec une volonté et une défense de fer, le Danemark a réussi ses débuts en Coupe du monde en battant une séduisante équipe du Pérou

2eme journée

Ce jeudi (14h sur beIN Sports 1), le Danemark et l'Australie s'affrontent lors de la deuxième journée du Groupe C de la Coupe du monde 2018. Bien placés après une victoire initiale face au Pérou (1-0), les Danois se présentent pour ce match sans Kvist, forfait pour l'intégralité du tournoi. Schöne le remplace comme prévu dans l'entrejeu. Battus par la France (1-2), les Australiens sont dans l'obligation de l'emporter pour rester dans la course à la qualification. Pour cela, Bert van Marwijk reconduit le onze défait par les Bleus.
Danemark - Australie : 1 - 1
but Danemark : Eriksen (6) - Australie : Jedinak (36 sp)
carton jaune : Danemark : Poulsen (36) , Sisto (84)
Danemark : Schmeichel - Dalsgaard, Kjaer (c), Christensen, Larsen - Schöne, Delaney - Poulsen (Braithwaite 58), Eriksen, Sisto - Jörgensen (Cornelius 68)
Australie : Ryan - Risdon, Sainsbury, Miligan, Behich - Jedinak (c), Mooy - Leckie, Rogic, Kruse (Arzani 68) - Nabbout (Jurić 74)

Encore bousculé hier, le Danemark s’est appuyé sur quatre points forts auxquels la France devra faire attention, mardi.

Dans un match qui peut la qualifier pour les huitièmes de finale, l’équipe de France devra montrer, face au Pérou, tout ce qu’elle avait tenu caché face à l’Australie (2-1). Faire mieux, et même beaucoup mieux, semble jouable, non ?
France - perou: 1 - 0
but : France : Mbappé (34)
Carton jaune : France : Matuidi (16) , Pogba (86) - Pérou : Guerrero (23) , Aquino (80)
France : Lloris (c) - Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez - Kanté, Pogba (N'ZONZI 88) - Mbappé (DEMBÉLÉ 75), Griezmann (FEKIR 79), Matuidi - Giroud.

Pérou : Gallese - Advincula, Ramos, Rodriguez (SANTAMARÍA 46), Trauco - Aquino, Yotun (FARFÁN 46) - Carrillo, Flores, Cueva (RUIDÍAZ 83) - Guerrero (c).

Voilà l’équipe de France déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, après sa victoire pénible sur le Pérou. Le 4-2-3-1l'a rassurée, mais il y a encore du boulot.

1 France 6
2 Danemark 4
3 Australie 1
4 Pérou 0


Dernière édition par Admin le Ven 22 Juin - 5:19, édité 24 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

coupe du monde

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:05

- Le capitaine argentin Messi a planifié sa saison en vue de décrocher le trophée qui peut le propulser tout en haut de l'Olympe.
- L’Islande n’a pas changé d’identité depuis son exploit de l’Euro 2016. Mais elle s’avance avec quelques armes supplémentaires.
Argentine  - islande: 1 - 1
But pour l'Argentine : Agüero (18) - pour l'Islande : Finnbogason (22)
Composition de l'Argentine : Caballero - Salvio, Otamendi, Rojo, Tagliafico - Mascherano, Biglia (Banega 53) - Meza (Higuain 84), Messi (c), Di Maria (Pavon 75) - Agüero.
Composition de l'Islande : Halldorsson - Saevarsson, Arnason, R. Sigurdsson, Magnusson - Gunnarsson (c) (A. Skúlason 75), Hallfredsson - Gudmundsson (R. Gíslason 64), G. Sigurdsson (B. Sigurðarson 88), Bjarnason - A. Finnbogason

Fébrilité défensive, fonds de jeu incertain : cette première sortie a renforcé les doutes qui entourent l’Albiceleste.

La génération dorée du foot croate, emmenée par Luka Modric et Ivan Rakitic, n’a jamais réussi un parcours digne de son talent en grande compétition. Le temps presse.
croatie - nigeria: 2 - 0
But pour la Croatie: O. Etebo (32', csc), Modric (71 sp)
Carton jaune pour la Croatie : I. Rakitić (30') , Brozovic (88) - pour le Nigeria : Troost-Ekong (70)
Composition de la Croatie : Subasic - Vrsaljko, Vida, Lovren, Strinic - Rakitic, Modric (c) - Rebic ( M. Kovačić  78), kramaric (Brozovic 60),  Perisic - Mandzukic (pjaca 85)
Composition du Nigeria : Uzoho - Shehu, Balogun, Troost-Ekong, Idowu (Musa 61) - Etebo, Ndidi, Obi Mikel (c) (manwko 87) - Moses, Ighalo ( K. Iheanacho 75), Iwobi.

Vainqueurs de Nigérians limités, les Croates de Modric, buteur sur penalty, ont pris de l’avance sur leurs rivaux.

Match déterminant dans le Groupe D ! L'Argentine et la Croatie vont se défier ce jeudi (20h sur TF1 et beIN Sports 1) pour le compte de la deuxième journée de la Coupe du monde 2018. Tenus en échec par l'Islande (1-1), les Argentins doivent s'imposer et Jorge Sampaoli procède à de nombreux changements dans son équipe avec les titularisations de Pérez ou encore Acuna. Lo Celso, Di Maria, Dybala ou encore Higuain débutent sur le banc. Vainqueurs du Nigeria (2-0), les Croates peuvent faire un grand pas vers la qualification en l'emportant et aligneront une formation sans surprise. Voici la composition des deux équipes.
Argentine - Croatie: 0 - 3
but Croatie : Rebic (53) , Modric (80) , Kovacic (90+2)
carton jaune : Croatie : Rebic (39) , Mandzukic (58) , Vrsaljko (67) , Brozovic (90+4) - Argentine : Mercado (49) , Otamendi (84) , Acuna (86)
Argentine : Caballero - Mercado, Otamendi, Tagliafico - Salvio (Pavon 55), Meza, Mascherano, Pérez (Dybala 68) - Messi (c), Agüero (Higuain 54), Acuna.
Croatie : Subasic - Vrsaljko, Vida, Lovren, Strinic - Rakitic , Brozovic - Rebic (Kramaric 56), Modric (c), Perisic (Kovacic 83) - Mandzukic (Corluka 90+3)

Plombée par une incroyable boulette de son gardien, l’Argentine a été incapable de revenir et a été corrigée sur la fin. Elle n’est plus maîtresse de son destin.

L'Islande va tenter de profiter de la défaite de l'Argentine contre la Croatie (0-3) ce jeudi pour prendre une option sur la qualification dans le groupe D de la Coupe du monde. Les Islandais affrontent ce vendredi (17h, beIN Sports 1) le Nigeria, qui ne doit pas perdre pour entretenir l'espoir d'une présence en huitièmes de finale.
Pour cette rencontre, les Vikings seront privés de Gudmundsson, qui s'est blessé contre l'Argentine et sera remplacé sur l'aile droite par Gislason. De son côté, le sélectionneur des Super Eagles Gernot Rohr fait dans le classique avec un 4-4-2 habituel. Moses jouera à droite, Etebo à gauche, et la paire Musa-Iheanacho sera chargée de mettre à mal la défense islandaise.
Nigeria - Islande :
Nigeria : Uzoho - Omeruo, Troost-Ekong, Balogun, Idowu - Moses, Ndidi, Obi Mikel (c), Etebo - Iheanacho, Musa.
Islande : Halldorsson - Saevarsson, Arnason, R. Sigurdsson, Magnusson - Gislason, G. Sigurdsson, Gunnarsson (c), Bjarnason - Finnbogason, Bodvarsson.

1 Croatie 6
2 argentine 1
3 islande 1
4 Nigeria 0


Dernière édition par Admin le Ven 22 Juin - 17:51, édité 34 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

coupe du monde

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:06

- Quart-finalistes il y a quatre ans, les Costaricains aimeraient réitérer leur performance. Mais pour cette sélection vieillissante, il sera déjà difficile de sortir d’un groupe trés relevé.
- Meilleur buteur de la sélection serbe, le jeune attaquant Aleksandar Mitrovic (23 ans) possède un caractère exubérant, qui lui joue parfois des tours.
costa rica - serbie: 0 - 1
but pour la Serbie Kolarov (57)
carton jaune Costa Rica: Calvo (20) , Guzman (55) - pour la Serbie: Ivanovic (59) , Prijovic (90)
Costa Rica : Navas - Gamboa, Acosta, Gonzalez, Duarte, Calvo - Venegas (Bolanos 61), Borges, Guzman (Colindres 73), Ruiz (c) - Urena (Campbell 65)
Serbie : Stojkovic - Ivanovic, Milenkovic, Tosic, Kolarov (c) - Matic, Milinkovic-Savic, Milivojevic - Tadic (Rukavina 81), Mitrovic (Prijovic  89), Ljajic (Kostic 69)

Les hommes de Mladen Krstajic ont écarté le Costa Rica, tenace mais physiquement défaillant, grâce à un coup franc de leur capitaine Kolarov.

- La star du Brésil Neymar sera titulaire dès le premier match de la Coupe du monde, comme prévu durant sa convalescence. Mais pas à 100 % de ses moyens.
- Bien que passée par les barrages, la sélection helvétique s’avance ambitieuse et décomplexée.
bresil - suisse: 1 - 1
but pour le Brésil: Coutinho (20) , pour la Suisse: Zuber (50)
carton jaune pour le Brésil: Casemiro (46) - pour la Suisse: Lichtsteiner (31) , Schär (65) , Behrami (68)

Brésil : Alisson - Danilo, Thiago Silva, Miranda, Marcelo (c) - Paulinho (Renato Augusto 67), Casemiro (Fernandinho 60), Coutinho - Willian, Jesus (Firmino 78), Neymar.
Suisse : Sommer - Lichtsteiner (c) (Lang 86), Schär, Akanji, Rodriguez - Behrami, Xhaka (Embolo 79) - Shaqiri, Dzemaili, Zuber - Seferovic.

La Seleçao, pourtant largement dominatrice avant la pause, s’est laissé surprendre par un but suisse contestable.

Journée 2

Tenu en échec par la Suisse (1-1), le Brésil doit montrer autre chose ce vendredi (14h, beIN Sports 1) contre le Costa Rica pour son deuxième match dans le groupe E de la Coupe du monde. Touché au pied dimanche dernier, Neymar sera bien présent dans un onze de départ brésilien quasi identique. Seul Danilo, blessé, laisse sa place à Fagner.

Brésil - Costa Rica, :
Brésil : Alisson - Fagner, Thiago Silva (c), Miranda, Marcelo - Paulinho, Casemiro, Coutinho - Willian, Gabriel Jesus, Neymar.
Costa Rica : Navas - Gamboa, Acosta, Gonzalez, Duarte, Oviedo - Venegas, Borges, Guzman, Ruiz (c) - Urena.

1 Serbie 3
2 Brésil 1
3 Suisse 1
4 Costa Rica 0


Dernière édition par Admin le Ven 22 Juin - 17:48, édité 6 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

groupe F

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:07

- Quatre ans après son titre au Brésil, l’Allemagne part à la conquête d’une cinquième Coupe du monde.
- Avec des mises en place tactiques surprenantes, le sélectionneur du Mexique, Juan Carlos Osorio, a réussi à éclipser la polémique autour des débordements festifs de ses joueurs.c
allemagne - mexique: 0 - 1
but pour le Mexique: Lozano (35)
carton jaune pour le Mexique: Moreno (40) , Herrera (90) -  pour l'Allemagne: Müller (83) , Hummels (84)
Allemagne : Neuer (c) - Kimmich, Boateng, Hümmels, Plattenhardt (Gomez 79) - Khedira (Reus 60), Kroos - Müller, Özil, Draxler - Werner (Brandt 86)
Mexique : Ochoa - Salcedo, Ayala, Moreno, Gallardo - Herrera, Guardado (c) (Marquez 73) - Lozano (Jimenez 66), Vela (Alvarez 58), Layun - Hernandez.

Fragile et incapable de construire son jeu, le tenant du titre allemand a chuté d’entrée face à un Mexique rayonnant. Il est déjà en danger.

Joueur asiatique le plus cher de l'histoire, l’attaquant de Tottenham Son est très attendu par un pays qui le vénère.
suede - coree du sud: 1 - 0
but pour la Suède: Granqvist (65 sp)
carton jaune pour la Suède: Claesson (60) - pour la Corée: S-.W. Kim (12) , Hwang (55)
Suède : Olsen - Lustig, Jansson, Granqvist (c), Augustinsson - Claesson, Ekdal (Hiljemark 70), Larsson (Thelin 80), Forsberg- Toivonen (Thelin 76), Berg.

Corée du Sud : Jo - Y. Lee, Jang, Y-.G. Kim (Woo-Young Jung.66), Park (Min Woo Kim 28) - J-.S. Lee, Ki (c), Koo (Seungwoo Lee 72) - Hwang, S-.W. Kim, Son.

1 Mexique 3
2 Suède 3
3 Allemagne 0
4 Corée du sud 0


Dernière édition par Admin le Lun 18 Juin - 18:18, édité 5 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

coupe du monde

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:09

- Le capitaine de Manchester City, Kompagny touché aux adducteurs le 3 juin, reste dans le groupe des Diables rouges, sans certitude de pouvoir jouer au premier tour. Car il est indispensable.
- Invité surprise de ce Mondial, le Panama a subi quelques défaites inquiétantes en amical, obligeant son sélectionneur à lancer un message à ses joueurs.
belgique - panama: 3 - 0
but pour la Belgique: Mertens (47) , Lukaku (68)
carton jaune pour la Belgique: Meunier (14') , Carrasco (45') , De Bruyne (88) - pour le panama: Murillo (51) , Godoy (57)
Belgique : Courtois - Alderweireld, Boyata, Vertonghen - Meunier, De Bruyne, Witsel (Nacer Chadli. 90), Carrasco - Mertens (Thorgan Hazard 84), Lukaku, Eden Hazard (c).

Panama : Penedo - Murillo, R. Torres (c), Escobar, Davis - Gomez - Barcenas (Gabriel Torres 63), Cooper, Godoy, Rodriguez (Diaz 62) - Pérez (Tejada  73)

Face au Panama, les Diables rouges ont trouvé la parade tactique pour contourner un bloc compact, marqué trois fois et préservé le but de Thibaut Courtois. Une entrée réussie.

Star incontestée en Angleterre, Kane l’ambitieux entend profiter de la Coupe du monde pour obtenir une reconnaissance plus globale.
La sélection africaine a intégré de nouveaux joueurs venus d’Europe avant la Coupe du monde.
tunisie - angleterre: 1 - 2
but pour l'Angleterre: Kane  (11) , Kane (90) - pour la Tunisie Sassi (34 sp)
carton jaune pour l'Angleterre : Walker (33)
Tunisie : Hassen (Ben Mustapha 15) - Bronn, S. Ben Youssef, Meriah, Maaloul - Badri, Skhiri, Sassi - Sliti (Ben Amor 72), F. Ben Youssef, Khazri (c) (Khalifa 85)

Angleterre : Pickford - Walker, Stones, Maguire - Trippier, Lingard (Dier 90+2), Henderson, Alli (Loftus-Cheek 80), Young - Kane (c), Sterling (Rashford 68)

À l’image de l’équipe de France, avec qui elle partage des points communs, l’Angleterre a peiné pour s’imposer face à la Tunisie. Sans vraiment convaincre.

1 Belgique 3
2 Angleterre 3
3 Tunisie 0
4 Panama 0


Dernière édition par Admin le Mar 19 Juin - 6:34, édité 10 fois

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

coupe du monde

Message par Admin le Jeu 31 Mai - 21:10

Dans le groupe H de la Coupe du monde, la Colombie affronte le Japon ce mardi (14h, beIN Sports 1). Attendu titulaire, James Rodriguez démarre finalement sur le banc colombien ! En revanche, Falcao est bien titulaire en attaque. Côté nippon, on retrouve le Marseillais Sakai.
colombie - japon: 1 - 2
BUT de Kagawa pour le Japon (6) , 73' BUT d'Osako pour le Japon  - (39') BUT de Quintero pour la Colombie
carton jaune pour la Colombie: Barrios (61) , James (86)
carton rouge pour la Colombie: C. Sanchez (3)
Colombie : Ospina - Arias, Murillo, D. Sanchez, Mojica - Lerma, C. Sanchez - Cuadrado (Barrios 31), Quintero (James Rodriguez 59), Izquierdo (Bacca  71) - Falcao (c).

Japon : Kawashima - Sakai, Yoshida, Shoji, Nagatomo - Hasebe (c), Shibasaki (Yamaguchi 80) - Haraguchi, Kagawa (Honda 70), Inui - Osako.

Outsider de la compétition, la formation de José Pékerman est tombée d’entrée contre le Japon, victime d’erreurs surréalistes.

Juste après la défaite de la Colombie contre le Japon (1-2), l'autre match du groupe H de ce Mondial 2018 oppose la Pologne au Sénégal ce mardi (17h, beIN Sports 1). L'occasion de voir Lewandowski en action, l'attaquant polonais étant titulaire, contrairement au défenseur central Glik jugé trop juste après sa blessure à l'épaule. Côté sénégalais, le jeune latéral droit Wagué a été préféré à Gassama. Et l'attaque sera notamment animée par Diouf et Mané.

pologne - senegal: 1 - 2
but de Gueye (37) pour le Sénégal , but de Mb. Niang (61) pour le Sénégal , but pour la Pologne: Krychowiak (85)
carton jaune pour la Pologne: Krychowiak (11) - carton jaune pour le sénégal: S. Sané (49) , Gueye (72)

Pologne : Szczesny - Piszczek (Bereszynski 83), Cionek, Pazdan, Rybus - Blaszczykowski (Bednarek 46), Krychowiak, Zielinski, Grosicki - Lewandowski (c), Milik (Kownacki 73)

Sénégal : Kh. Ndiaye - Wagué, S. Sané, Koulibaly, Sabaly - Sarr, Gueye, A. N'Diaye (Kouyaté 87), Mb. Niang (Konaté 75) - Mané (c) - M. Diouf (Ndoye 59)

Comme en 2002 contre la France, les Lions de la Teranga ont parfaitement réussi leur entrée dans la compétition.

1 Japon 3
2 Sénégal 3
3 Colombie 0
4 Pologne 0

Admin
Admin

Messages : 1464
Date d'inscription : 30/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://footdivers.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: coupe du monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum